Une attaque sans précédent sur le CGOS infos complémentaires

Le CGOS existe depuis 1960 pour apporter des prestations à l’ensemble des agents de la Fonction Publique Hospitalière (FPH).

Les premières informations ici.

Son financement vient d’une contribution de 1,5 % des salaires des agents de la FPH. Cela représente un budget annuel d’environ 380 millions d’euros.

Ce budget reste stable depuis plusieurs années, par la conséquence de la politique des ministres de la santé qui :

  • Bloque les salaires,
  • Supprime des postes et emplois…

Le 16 juin 2017 l’assemblée générale annuelle du CGOS s’est tenue à Paris. Au vu de la situation budgétaire, plusieurs choix étaient possibles.

Pour la CGT, un seul s’imposait : Le MAINTIENT en l’État de toutes les prestations sociales.

Malheureusement la Fédération Hospitalière de France (FHF) qui représente la moitié des administrateurs a trouvé un allié de circonstance, le syndicat CFDT

Ensembles ils ont votés :

  • La suppression de la prestation mariage,
  • La suppression de la prestation coupon sport
  • La suppression de la prestation aide à la démarche d’adoption
  • La transformation des prestations d’aide à la garde d’enfants de 0 à 6 ans régionale devenant nationale applicable au premier janvier 2019…
    • Exemple : 1 agent, au QF 575, avec enfant en crèche 226 jours par an. Aujourd’hui il touche 1 446, 40 € de prestation, demain le montant probable sera de 250 €.
    • Les agents sans enfant n’auront plus le droit aux CESU !!!

Par les mêmes avaient déjà été acté au 1er janvier 2017:

  • La réduction de la prestation décès de 673 € à 163 €
  • La réduction de la prestation maladie (complément de salaire en cas de maladie) de 47 % à 45 %
La CGT combattra ces mesures inacceptables, seule la mobilisation des salariés pourra faire reculer le gouvernement Macron.
Lors de l’assemblée générale du CGOS en juin, la CGT défendra ces prestations et à cette occasion chacun(e) devra se positionner pour le maintien des droits des agents.

Il peut être temps de faire barrage à tout cela ???

Comment ?

D’une part en soutenant la CGT dans les actions qu’elle mène contre ce gouvernement de riches pour les riches.

Être gréviste ou assigné gréviste lors des grèves

Ensuite en vous syndiquant à la CGT !!!

Et au final lors des élections professionnelles du 06 décembre 2018 :

 

Imprimer cet article Télécharger cet article